Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
US AUTRANS Section Fond-Biathlon
Retour
Transjurassienne 2022 pour nos séniors

Transjurassienne 2022 pour nos séniors

Le week-end dernier a eu lieu une course mythique du ski nordique français : la Transjurassienne.

Cette course et ses formats de 70km en skate, 50km en classique font office de référence sur le circuit de la longue distance tant par la densité des athlètes qui s'y présentent, que pour l'ambiance au bord de la piste. Les paysages jurassiens sont à couper le souffle, ce sont des endroits où tout bon fondu qui se respecte doit avoir posé les spatules au moins une fois dans sa vie.

Nous avons demandé à certains de nos athlètes autranais du Team Vercors : Benjamin MARGUET, Rémi MARTIN, Dorian GIRARD-CARABIN, Emilie BULLE ainsi qu'au prometteur Louis CHICHIGNOUD du Team Panthère de nous faire un retour sur leur course où ils étaient tous néophytes.

Bien qu'ayant des objectifs différents sur la ligne de départ, tous avaient une petite appréhension à l'idée de parcourir ces distances en compétition.

Benjamin, pousseur dans l'âme, était le seul autranais aligné sur le 50km classique, il a fini à une très belle 12ème place et nous raconte :

«Première Transju, je me lance en poussée avec un peu l'appréhension de ne pas tenir le rythme sur 50km mais très excité. Un peu trop car je tombe au bout de 3km alors que j'étais dans le groupe de tête, je finis la course seul en chasse patate sans jamais revoir la tête de course mais les encouragements tout le long du parcours me motive à tout donner. Je reviendrai sans tomber je l'espère.»

Les autres loups avaient eux aussi les crocs et étaient tous alignés sur le 70km skate. Emilie, concurrente sérieuse pour la victoire, terminera finalement 3ème féminine. Elle garde cependant le meilleur de cette course et donne par la même occasion une belle leçon à nos jeunes, on l'écoute :

«La phrase à retenir pour ma première Tranju : ne jamais rien lâcher. Je suis tellement contente de cette troisième place même si je venais chercher la gagne. Une course qui débute très mal, manque de glisse et le mental qui commence à lâcher car le podium s’éloigne. J’ai envie d’arrêter après 15 bornes tellement je pousse les skis et que c’est dur.
Mais à force de me faire doubler dans les descentes, je relativise et j’essaie de profiter des nombreux encouragements et de la trop bonne ambiance ! Je me dis que j’ai de la chance d’être là !!!! Un groupe de gars me rattrape après la montée du risoux au bout de 35 bornes et je m’accroche. Les skis vont mieux, le mental avec et je profite enfin vraiment.
Avec notre beau groupe on revient petit à petit sur des gars. Vers la Chapelle des bois on me dit que Énora n’est pas loin, je n’y crois pas. Dès que je l’aperçois en haut d’une montée, j’ai une envie folle de la rattraper. Assez rapidement je suis dans ses skis et j’essaie une accélération elle s’accroche…Au bout de la troisième accélération elle lâche et je donne tout dans les 6 derniers bornes. J’arrive heureuse et fière de ne pas à avoir abandonnée !!!!»

Chez les garçons, Rémi et Dorian venaient pour engranger de l'expérience et prendre la température de l'événement pour des prochaines éditions très prometteuses, ils termineront finalement 15ème et 21ème. Ils nous parlent de leurs sensations pendant la course :

Rémi :
«C’est le rêve de tout skieur de fond de faire la mythique transjurassienne.

J’en avais entendu parler , vu des images , des vidéos mais vivre cette course de l’intérieur c’est encore autre chose.

Des passages mythiques, une ambiance de folie, le sentiment pour tous les concurrents d’être une super star dans chaque village traversé.

Côté sportif j’ai pu suivre les tous meilleurs jusqu’à la dernière difficulté dans la montée de la Celestine, j’ai pris un plaisir incroyable à pouvoir skier dans les skis de Jean Marc GAILLARD une légende de notre discipline.
C’est pour ce genre de course que l’on s’entraîne toute l’année.

J’ai une pensée pour nos entraîneurs de club sans qui on ne serait pas là aujourd’hui.»

Dorian :
« Le départ à été très agité jusqu’à la mythique montée des opticiens, soit environ les 15 premières bornes. Peloton hyper agitée, j’essaie de me replacer à chaque moment qui me semble opportun, mais la piste est hyper nerveuse, ça tourne dans tous les sens, ça monte, ça descend sans arrêt, faut être un chien fou là au milieu, je n’étais pas trop prêt à ça donc au bout d’un moment je me met en queue de peloton et gère plus mon allure.
Au final le peloton se calme et on arrive groupé au pied du Risou ou il faut être placé. Je vais a l’allure des mecs qui sont devant moi, ça me va très bien j’en pouvais plus de cette cohue. Je peux enfin poser mon ski, on est un petit groupe de 5/6 et on prend des relais. Au bout de 10 bornes au 45ème kilomètre on s’échappe à 2 avec un autre gars, on rattrape ceux qui sont cuits devant puis je finis tout seul le dernier kilomètre en finissant avec bien la forme.
Je retiens que c’est une sacré belle piste et que les Jurassiens mettent une sacré bonne ambiance !»

Louis, qui réalise sa première saison avec le Team Panthère sur les longues distances, était lui aligné sur le 25km en classique où il prendra la 9ème place.

Après avoir pu jouer devant une bonne partie de la course et en ayant tenté d'attaquer dans les bosses, il a du s'incliner sur les parties roulantes face aux meilleurs U20 du SNT. Il arrive tout de même à finir sa course assez fort pour garantir sa place dans le top 10.

Comme vous pouvez le lire, courir rime avec plaisir et nos athlètes le mettent parfaitement en lumière au travers de leur récit, nous souhaitons à tous les jeunes et les sportifs en général de vivre des moments aussi forts que cela.
Si vous voulez suivre leurs aventures au plus près, n'hésitez pas à aller voir leur Team respectif sur les réseaux et à regarder les prochaines échéances sur le site du Marathon Ski Tour : http://www.marathonskitour.fr/page/detail/1329, où un autre autranais : Simon PERRUCHE devrait lui aussi briller.

Un immense merci à nos sponsors sans qui aucune vie associative ne serait possible.
Nous voulions également remercier nos pépites autranaises qui ont pris le temps de nous faire un retour sur leur week-end, et nous vous donnons rendez-vous très prochainement sur les pistes !

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Attention adhésion 2022/2023 avant le 05/10/2022

Attention adhésion 2022/2023 avant le 05/10/2022

Les nouvelles adhésions sont en ligne sur le site Internet dans la rubrique adhésion, vous...

Valérie SIMORRE
18 septembre 2022
Nouvelles adhésions U9-U11 Saison 2022-2023

Nouvelles adhésions U9-U11 Saison 2022-2023

N'hésitez pas nous contacter : responsable.fond.usautrans@gmail.comPrimaire : Catégories U9-...

17 septembre 2022
Planning Saison 2022-2023

Planning Saison 2022-2023

Les inscriptions se feront en ligne y compris le règlement, possibilité de payer en plusieurs...

16 septembre 2022
Biathlon d'été vtt/tir au laser le 15 octobre

Biathlon d'été vtt/tir au laser le 15 octobre

Inscriptions et transport à Sappey en Chartreuse pris en charge par les familles. L'US Autrans...

15 septembre 2022
Option BIATHLON - tir à 10m / tir à 50 m LR

Option BIATHLON - tir à 10m / tir à 50 m LR

L'option biathlon tir à 10m commencera le mercredi 21 septembre comme indiqué dans le planning,...

15 septembre 2022
Dimanche 18 septembre 2022 - Coupe du Dauphiné à Corrençon

Dimanche 18 septembre 2022 - Coupe du Dauphiné à Corrençon

Course sur l'Espace Biathlon Ski-roues du Vercors à Corrençon U9 à Masters=> Prévoir 10 minutes...

14 septembre 2022